Download E-books Écrits libertaires (1948-1960) PDF

By Albert Camus

Justice pour Albert Camus, dont les écrits libertaires n’ont été identifiés que tardivement – ses œuvres complètes et ses biographes les ont longtemps ignorés. Cette méconnaissance a faussé nos idées sur l’écrivain préféré des Français. Son sang espagnol – par sa mère – a battu à l’unisson des anarcho-syndicalistes de ce will pay. Il sentait, « vivant en lui », Bakounine, le père russe de l’anarchie. Quant au « génie libertaire », il y trouva sa raison d’être.

Justice pour Lou Marin, le chercheur allemand qui a exhumé ces textes disséminés dans des revues en France, en Espagne, en Allemagne, en Argentine… motor vehicle c’est lui le vrai découvreur du Camus libertaire. Justice enfin pour Claire Auzias, l’éditrice d’Égregores, l. a. première à avoir publié cette anthologie et à qui Indigène s’associe pour donner à ces textes indomptables une plus huge diffusion, avec l’accord de Catherine Camus.

Show description

Read Online or Download Écrits libertaires (1948-1960) PDF

Best Anthology books

The Howard Marks Book of Dope Stories

Booklet by means of Marks, Howard

A Little Larger Than the Entire Universe: Selected Poems (Penguin Classics)

Writing obsessively in French, English, and Portuguese, Fernando Pessoa left a prodigious physique of labor, a lot of it less than "heteronyms"—fully fleshed modify egos with startlingly varied kinds and issues of view. providing a distinct sampling of all his most famed voices, this assortment positive factors poems that experience by no means ahead of been translated along many initially composed in English. as well as such significant works as "Maritime Ode of Campos" and his Goethe-inspired Faust, written in clean verse, there are a number of attractive poems that experience merely come to gentle within the final 5 years. chosen and translated by way of best Pessoa student Richard Zenith, this can be the best advent on hand to the breadth of Pessoa’s genius.
* The translations are in response to the main authoritative versions, tested opposed to the unique manuscripts
* contains an creation discussing Pessoa, his paintings, and the phenomenon of "heteronymy" in addition to a chronology

Architecture Theory since 1968

Within the dialogue of structure, there's a winning sentiment that, for the reason that 1968, cultural construction in its conventional experience can not be understood to upward thrust spontaneously, as an issue of social direction, yet needs to now be developed via ever extra self-conscious theoretical techniques. the improvement of interpretive modes of assorted stripes -- post-structuralist, Marxian, phenomenological, psychoanalytic, in addition to others dissenting or eccentric -- has given students quite a number instruments for rethinking structure on the subject of different fields and for reasserting architectures normal significance in highbrow discourse.

The Hard SF Renaissance

Whatever intriguing has been occurring in smooth SF. After many years of misunderstanding, the various field's most sensible writers were returning to the subgenre known as, approximately, "hard SF"-science fiction desirous about technological know-how and expertise, frequently with robust event plots. Now, global myth Award-winning editors David G.

Additional info for Écrits libertaires (1948-1960)

Show sample text content

En France, cette tendance se manifesta par los angeles promulgation de décrets gouvernementaux non démocratiques (comme en Allemagne avec Papen/Schleicher) et, en Algérie, sous los angeles forme d’une dictature militaire déclarée. Ainsi, les démocraties bourgeoises et capitalistes ne sont pas contains comme substitute au fascisme, mais comme un précurseur de celui-ci – ce qui était une examine anarchiste typique de cette époque, qui s’était déjà manifestée lors des lectures de l’évolution allemande et italienne jusqu’au fascisme et au national-socialisme. Même si Le Soir républicain ne se présentait pas comme étant un magazine anarchiste, l. a. lecture de ses articles montre bien pourquoi un des biographes de Camus, Herbert R. Lottman, a pu affirmer le contraire, à savoir que Pia et Camus � ne tardèrent pas à en faire un organe anarchiste9 ». C’est un reproche que le financier Jean-Pierre Faure – non obviousé à Francine Faure – avait également formulé ; choqué par le � cours anarchiste » du magazine, il avait voulu interrompre son soutien financier au second même où le censeur militaire l’interdisait10. Camus définissait lui-même son rôle au Soir républicain comme engendré par les événements politiques. Et cela l’ouvrit au mouvement anarchiste. Pourtant, il fallut un deuxième événement pour que Camus prenne vraiment connaissance de l’histoire et de l. a. pensée de l. a. culture libertaire. Cet événement décisif fut, comme nous l’avons déjà dit, sa rencontre avec Rirette Maîtrejean avant, pendant et après l’exode de Paris avec l’équipe des secrétaires, typographes et correcteurs/correctrices du magazine bourgeois Paris Soir. Rirette Maîtrejean y travaillait, en effet, comme correctrice. Avant los angeles Première Guerre mondiale, elle fut coéditrice du magazine L’Anarchie avec son ami l’anarchiste belge Victor Kibaltchich, qui prendra par los angeles suite le nom de Victor Serge. Selon Rirette Maîtrejean11, il y eut même une rencontre de Camus avec Serge avant l’exode de Paris12. À cette époque-là naquit, au marbre, une relation chaleureuse entre Camus, secrétaire de rédaction ou rédacteur, et les travailleurs du Livre – typographes, correcteurs/correctrices et imprimeurs, souvent de tendance anarchiste ou anarcho-syndicaliste13. Pendant environ trois mois, Rirette Maîtrejean et Camus se côtoyèrent, pendant l’exode, de Clermont à Lyon14. C’est alors que Rirette a quasiment initié Camus à los angeles culture libertaire en France. Cette expérience fonda une amitié area of expertise et sturdy entre eux deux. Camus retrouva Rirette dans les années 1950 lors de sa collaboration à Témoins. Avec Robert Proix, il prit même l’initiative d’organiser des réunions avec des syndicalistes révolutionnaires et des anarchistes collaborant à Témoins, soit chez Rirette Maîtrejean, soit chez lui. À ces réunions participèrent, entre autres, Pierre Monatte, André Prudhommeaux, Gaston Leval, Georges Navel, Daniel Martinet et Gilbert Walusinski15. Ce fut André Prudhommeaux, qui écrivait sous le pseudonyme d’André Prunier dans plusieurs journaux libertaires, qui qualifia Camus, dès 1948, à l’occasion d’un débat avec le Cercle des étudiants anarchistes, de � sympathisant libertaire et qui connaît citadel bien los angeles pensée anarchiste »16.

Rated 4.12 of 5 – based on 43 votes